Esprit Valdôtain >> Nos origines
...voir clair, vouloir vivre
Association pour la valorisation de l'identité valdôtaine ...voir clair, vouloir vivre
 
qui sommes-nous?
ESPRIT TSOTÈN
 
ÉTÉ 2009 - ESPRIT TSOTÈN

ESPRIT TSOTÈN
Centre de loisirs pour enfants

LE CENTRE D’ETE POUR ENFANTS “ESPRIT TSOTEN” N’AURA PLUS LIEU

Encore une grande défaite pour la langue francoprovençale et le peuple valdôtain tout entier

L’idée de créer un centre d’été pour enfants entièrement francophone était née au sein de notre association au cours de l’année 2003. D’une part, on avait constaté que les solutions proposées aux parents nécessitant d’occuper leurs enfants pendant les longues vacances d’été ne contemplaient guère l’usage des langues valdôtaines. D’autre part, nous étions persuadés de l’intérêt et de la nécessité de présenter la langue française d’une manière différente. Trop souvent le français est présenté à l’école d’une manière aseptique, voir carrément négative et, en tout cas, il est vécu comme une imposition. Certains profs ne cachent pas leur contrariété vis-à-vis du français. Nous gardons tous le souvenir de notre propre expérience. Sans doute il s’agit des même profs qui défilaient en première ligne lors des protestations des étudiants contre la langue française en 1999. Le patois, quant à lui, ne connait pas nécessairement un meilleur sort. Certes, l’Administration régionale organise le Concours Cerlogne (qui, soit dit en passant, se déroule pour la plupart en français) et d’autres initiatives tout à faits louables. Cependant, que peuvent toutes ces initiatives face à un professeur qui s’exclame devant la classe “ma insomma, ho detto che non voglio sentire parlare patois qua dentro” !?! Pas grand chose, nous croyons. C’est entre autre pour cela qu’Esprit Tsoten est né. Il s’agissait donc de donner la possibilité aux enfants de vivre les langues valdôtaines d’une nouvelle manière. Il s’agissait de leur permettre de vivre le français et le patois en tant que véritables langues vivantes et d’échange. Le rêve est devenu réalité en été 2004. Et ce fut une agréable surprise. Le premier centre d’été pour enfants entièrement francophone fut un grand succès. Les parents en furent entièrement satisfaits et les enfants aussi, si l’on se base sur les demandes de participation présentées l’année suivante. En 2005, décision fut prise d’élargir l’expérience. C’est ainsi que le centre d’Excenex vint s’ajouter à celui d’Introd. Des activités de toutes sortes y étaient organisées. Des jeux, des comptines, des danses, de la musique, des visites guidées et des sports en tout genre étaient organisés pour les jeunes participants. Une grande attention était portée à la qualité des activités proposées et également aux aliments donnés aux enfants. Des produits traditionnels, simples, sains et biologiques étaient régulièrement à la carte. Et puis, bien sûr, il y avait la grande compétence et le niveau élevé de formation des jeunes stagiaires, rigoureusement de langue maternelle francophone. Tout dernièrement, “Esprit Tsoten mini club” était né pour les tout petits. Et puis...ce fut la chute. La belle aventure d’Esprit Tsoten était née et avait continué grâce à la volonté tenace d’une poignée d’hommes et de femmes très déterminés. Ils s’étaient engagés à fond en y consacrant tout leur temps libre et toute leur énergie sans jamais compter sur l’aide de qui que ce soit. Seule la dernière année, une contribution de 3.000,00 € fut allouée par l’Administration régionale. Mais nous manquions surtout de personnel et de place. Les membres les plus actifs étaient débordés. Et puis, chacun a sa vie, chacun suit son chemin. La naissance d’un enfant, le projet de réaménagement d’une maison, ce furent autant d’événements heureux qui pourtant ont marqué la fin de cette expérience qui reste à présent un cas unique dans le panorama des expériences offertes aux enfants valdotains.

Ancien programme Esprit Tsoten 2007

 
Web Design DIGIVAL